Confessions d’un acteur déchu, Osman Elkharraz et Raymond Dikoumé, Stock.

Littérature

A mon tour de m’exprimer plus en profondeur sur le livre d’Osman et Raymond. Lorsque j’ai lu ces dix-sept premières pages, synopsis du film qu’ils avaient l’intention de réaliser, j’ai tout de suite pensé que leurs quatre mains feraient un très beau livre. Avec Véronique de Bure, nous avons immédiatement été séduites par le ton, la voix, et, ensemble, nous nous sommes démenées pour que le projet aboutisse.

Osman a vécu à Colombes, ville dans laquelle j’ai grandi, moi aussi. Les quartiers dont il parle, le collège, les rues, le magasin de jouets, la tour Z des Fossés Jean où j’ai fait mes premiers pas, tout cela m’était familier, c’était un gamin de chez moi, un gosse dont j’aurais pu être l’enseignante, la voisine, ou, dans une autre vie, une copine de classe. Lire la suite