L’ORAGE

Mes textes

orage– Il fait beau, dit-il.

– Comment ça, il fait beau? Tu as vu le ciel?

– Et si c’était ça?

– Ça quoi?

– La beauté?

Paul regarda à nouveau au-dessus de lui. Oui, définitivement, il aimait ça. Tout à l’heure, avec un peu de chance, il y aurait peut-être ce grondement sourd, puis ces éclairs, puis ces trombes pareilles à des flèches en rideau de perles. Lire la suite

SUR LE CHEMIN DE L’ÉCOLE

Mes textes

chemin école

Sur le chemin de l’école, il y a ces hommes accoudés au comptoir. Ils sirotent un café et peaufinent les derniers détails du chantier. Gabriel conduira la tractopelle. Luis réparera la grue, en équilibre, à cinquante mètres du sol. A midi, s’il fait beau, ils mangeront un kébab dégoulinant de sauce samouraï. Ils commenteront le dernier match de la ligue des champions et parieront sur le prochain. Ils rêveront de vacances en bord de mer, de journées tranquilles sur la terrasse, bière fraîche, rondelle de citron, poivrons grillés, rejetons pliés de rire entre deux plongeons dans la piscine gonflable. Vivement. Lire la suite

JE SUIS SON PÈRE.

Mes textes.

mJE SUIS SON PÈRE.

Dans mon soixante mètres carrés du Chêne Pointu de Clichy sous Bois, je vis avec ma petite famille.

Je suis musulman. Pas modéré, non. Je n’aime pas ce mot. Ma foi n’a pas besoin qu’on lui donne de surnom.

Tous les jours, au lever du soleil, je fais mes ablutions, puis je m’incline, tête tournée vers la Mecque. A Dieu, je demande peu. De la nourriture pour mes gosses, et, surtout, surtout, qu’ils ne fassent pas de bêtises, comme tous ces petits voyous qui traînent en bas de la cité. Lire la suite